Huile de CADE

Du bois, on extrait l’huile de cade, utilisée autrefois pour ses vertus cicatrisantes, toujours très appréciée comme antiseptique et désinfectant.
Elle est fréquemment associée à divers produits tels que les shampooings.
Elle constitue un traitement local d’appoint du psoriasis et des dermites séborrhéiques.

Huile-cade

Elle sert aussi à soigner les sabots des chevaux (entre dans la composition de l’onguent de maréchal).
Frédéric Mistral y fait allusion dans le Trésor du Félibrige en parlant d’une huile âpre dont les bergers se servent contre la gale.
Elle est très efficace dans l’éloignement des rongeurs, ainsi que comme répulsif d’insectes.

Cependant elle ne sent pas très bon et il faut éviter de l’employer « pure » sur la peau.
Les facteurs de flûte à bec s’en servent afin de fabriquer le bouchon du bec de la flûte.
C’est aussi un excellent anti-mites.
On l’utilisait autrefois dans le Gers pour éviter que les canards ne s’attaquent entre eux en mettant quelques gouttes sur leur croupion.

S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x