Une journée pour les chauves-souris

Castelbarry reçoit public et vignerons
le jeudi 31 mai à l’occasion de la
Première journée Biodiversité
organisée avec l’association Groupe Chiroptères Languedoc Roussillon
et le soutien du conseil départemental de l’Hérault.

Chauve-souris-2018Les abris pour chauves-souris pour la lutte biologique

Une journée biodiversité consacrée aux chiroptères, plus communément connus sous le nom de chauves-souris, des petits mammifères qui se révèlent être de précieux auxiliaires pour la vigne.
Cet événement a pour but d’informer, de sensibiliser, d’échanger autour de la préservation de la biodiversité locale. Cette journée sera animée par Rodolphe Majurel, chargé de mission au service biodiversité et espaces naturels du département de l‘Hérault et membre de l’association groupe chiroptères Languedoc Roussillon.

Plus de 550 abris dans l’Hérault

Une seule chauve-souris est capable de manger en une nuit près de 2000 insectes, dont certains sont nuisibles pour la vigne comme l’eudémis, un papillon ravageur. Afin de favoriser l’implantation dans l’Hérault de ce mammifère méconnu, le Département a distribué à ce jour plus de 550 abris à chauves- souris “Pipistrelles” auprès d’exploitants agricoles souhaitant favoriser cet auxiliaire.
C’est dans ce contexte que Castelbarry, première cave du département labellisée Vignerons en Développement durable en 2017 et qui a engagé depuis 2014 une politique d’aménagement en faveur de la faune et de la flore, élargit son champ d’actions et souhaite favoriser l’implantation des chauves-souris sur son vignoble en installant notamment des abris spécifiques à une espèce locale : la pipistrelle.

Une démarche accompagnée par le service Biodiversité et espaces naturels du Département de l’Hérault et l’association groupe Chiroptères Languedoc Roussillon.

Ces actions, associées à d’autres pratiques culturales respectueuses de l’environnement comme la confusion sexuelle (méthode biotechnique de lutte contre l’Eudémis) permettent la suppression totale de traitement chimiques. Aujourd’hui, Castelbarry certifié par la charte d’agriculture raisonnée Terra Vitis, utilise la confusion sexuelle sur près de la moitié de ses parcelles (plus de 230 ha en 2017). L’opération “chauves souris” devrait donc permettre à la cave de réduire considérablement et même de supprimer l’utilisation de produits chimiques sur son vignoble.

Au programme

17h-18h15, projection du film Une vie de grand rhinolophe de Tanguy Stoecklé. Grand Prix du festival du film animalier de Ménigoute 2014 – Grand Prix du festival du film animalier d’Albert 2015.

18h15-19h30, conférence animée par Rodolphe Majurel “avantages au vignoble” : rôle d’auxiliaire, construction d’un abri, biologie de l’animal, comment les favoriser…

19h 30-20h, vernissage d’exposition d’aquarelles – La biodiversité locale par Françoise Besset. Vernissage en présence de Françoise Besset et dégustation des vins de Castelbarry coopérative.

21h, suivi des chauves-souris dans le village grâce à des détecteurs d’ultrasons.
Restauration sur place : menu proposé par le Food Truck Au Raph-iné.

Info et inscription au 04 67 96 61 08 ou par email : boutique@castelbarry.com

Correspondant Midi Libre : 06 22 05 04 78
Midi Libre du 30/05/2018

2 réponses

  1. Daniel du Barry dit :

    Bonjour
    Voir sur le site du Conseil Départemental de l’Hérault
    Cordialement
    Daniel

  2. QUEFEULOU ALAIN dit :

    Bonjour,

    Le département distribue-t-il des abris à chauves-souris pour les particuliers ?

    Cordialement,

    Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

non vulputate, fringilla ut quis, dapibus luctus