Conseil municipal de Montpeyroux

 Du changement dans la gestion des eaux

le-conseil-municipal-de-montpeyrouxLe conseil municipal de Montpeyroux.
Frédéric Vassal

Le dernier conseil municipal a entériné les nouveaux changements dans la gestion de l’eau,
a montré sa préoccupation pour l’accueil des touristes et pour la jeunesse

C’est avec sérieux et empathie que s’est déroulé le conseil municipal de Montpeyroux ce jeudi 13 novembre dans la salle du Rosaire.
En vrac ont été adoptés un ajustement sur le budget eau/assainissement, le renouvellement d’un contrat d’assurance pour le personnel de la municipalité, le rapport annuel du Syndicat du Puits du Drac, une subvention exceptionnelle pour le CCAS ou la création d’un poste de secrétaire attaché principal, la secrétaire au titre de rédactrice quittant ses fonctions…
Une bonne partie de la séance à tourné autour du nouveau syndicat intercommunal des eaux du Pic Baudille.
Les syndicats des eaux du puits du Drac et de Rabieux ont fusionné le 1er janvier 2014 pour, dès janvier 2015 s’occuper de la distribution et de l’assainissement des eaux en plus de la production.
Il regroupe  8 communes dont Montpeyroux.

Il a été demandé en premier lieu d’entériner le changement de nom. S’il y a une nostalgie devant la disparition du mot « Drac » cher aux Montpeyrousiens le nom « Pic Baudille » est apprécié.
Pour son fonctionnement initial il est proposé une contribution de 100€ par compteur de la part des mairies en attendant les premiers paiements particuliers, soit 75000€ pour Montpeyroux.
Si le chiffre et le principe ne sont pas contestés cette décision a été ajournée car des conseillers demandent de pouvoir étudier à l’avance le montage financier ayant conduit à cette décision, pour plus de clarté et de transparence.

Les tarifs de l’eau vont donc changer : 48€ pour l’abonnement, 0,80 pour le m3 d’eau assainie et 1,05€ le m3.
Une réunion publique se tiendra pour expliquer les nouveaux changements, notamment que la mairie n’est plus en charge de l’eau.

D’autre part, afin de faire face à l’afflux des touristes se rendant au Castellas (18 000 depuis sa rénovation) en voiture ou car et de décongestionner le Barry,
la somme de 30 000€ est  réservée afin d’acheter une parcelle de 6000 m² pour aménager un parking en partie le long du cimetière, à l’ouest du Barry. M. Jerez s’est abstenu.

Il a aussi été approuvé de signer un contrat Enfance Jeunesse avec la CAF qui ouvre la possibilité d’obtenir des subventions pour l’ALSH du mercredi après-midi et la rémunération  d‘un coordonnateur.
L’on prévoit que le centre aéré puisse ouvrir pendant les vacances. M. Carceller, le maire, en a profité pour remercier tous les acteurs de la mise en place de ce centre aéré et des temps périscolaires, et leurs qualités.

Midi Libre 14/11/2014

 

S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x