Saint-Jean-de-Fos va abattre huit platanes centenaires

La mairie de Saint-Jean-de-Fos va supprimer huit platanes centenaires
sur les bords de l’avenue du monument aux morts.
Des travaux de réaménagement sont prévus sur cette portion de route dangereuse.
Le comité de sauvegarde des platanes de Saint-Jean-de-Fos dit non à l’abattage de ces arbres.

saint_jean_de_fos_argileum

Sur le bord de l’avenue du monument aux morts à Saint-Jean-de-Fos, huit platanes centenaire vont être abattus par la mairie.

Le comité de sauvegarde des platanes de Saint-Jean-de-Fos s’oppose à cette décision du maire.
Le collectif est soutenu par de nombreux sympathisants, notamment José Bové.
Le collectif a récolté 1000 signatures sur sa pétition.

Jacques Nivard, l’un des fondateurs de ce collectif, ne s’oppose pas à ces travaux de voirie qu’il juge nécessaires, mais il considère l’abattage des platanes évitable.
Ces arbres permettent d’abriter des cigales, des oiseaux…

« Les platanes ne sont pas seulement décoratifs, ils protègent du vent, de la pluie et du soleil. »

« On ne peut pas risquer de mettre en péril un chantier qui coûte 1,2 millions d’euros à cause d’un arbre qui tomberait malade dans cinq ou six ans à la suite de ces travaux. »

Mardi 11 octobre 2016 à 18:17
Par Morad DjabariFrance Bleu Hérault 

—————————

Le Maire vient de faire connaître la position officielle de la Mairie
et la nécessité d’engager l’opération comme prévue.

« Madame, Monsieur, 

La circulation sur l’avenue du monument nous préoccupe depuis de très nombreuses années. 
L’enjeu est avant tout de créer les conditions de sécurité en particulier pour les arrêts de bus et les traversées des piétons. Il est aussi d’améliorer la récupération des eaux pluviales et de se prémunir contre les dangers des épisodes de pluies dits méditerranéens.
Ce projet pourtant urgent et indispensable, a été différé depuis une vingtaine d’années pour diverses raisons successives nais depuis 2012, il est prêt à être mis en oeuvre, tel qu’il est, il prévoit la disparition du reliquat d’alignement de platanes soulignant la départementale…

Aujourd’hui nous sommes enfin en mesure de le réaliser. 
Au travers du bulletin et de deux réunions publiques, nous avons taché de vous informer au mieux. 

A la suite de la dernière rencontre où une minorité des présents s’était émue de la disparition des arbres centenaires une pétition a circulé, pour demande de sauver les platanes et les «bâtiments de France» nous ont envoyé un avis défavorable à l’abattage et des préconisations.
 …après nous être assurés qu’un report était compatible avec le respect des agendas du chantier, nous avons décidé de différer cet abattage et, avec le soutien du Département, de réunir l’ensemble des spécialistes susceptibles de porter un regard expert sur le sujet et de considérer ces préconisations. 

Le 27 septembre en la salle du conseil, un tour de table réunissait outre la commission travaux de St Jean, le cabinet Mediae et le syndicat de l’eau, les bâtiments de France, le Centre d’Architecture, d’Urbanisme et l’Environnement (CAUE), ainsi que les responsables voirie du Département…
Bien que ces divers partenaires aient déjà été sollicités, le sujet a été envisagé à nouveau sous tous ses aspects pour confirmer que ces arbres ne pouvaient être préservés.
Nous avons pris des engagements de plantation concertée intéressants. 

Sincèrement, je remercie tous ceux qui se sont exprimés, dans un sens ou dans l’autre; expression est toujours la bonne voie.
Les sommes en jeu sont considérables pour la commune qui a su bénéficier du taux de subventions maximum dans le cadre de cette programmation- tout doit impérativement âtre terminé avant le début de la saison touristique 2017
il faut aujourd’hui trancher et prendre nos responsabilités j’ace aux besoins et aux intérêts de la Commune. Chacun en conviendra, les arbres ne peuvent être maintenus si l’on veut élargir et sécuriser la voie et le trottoir. 
Par ailleurs, la tranchée nécessaire aux réseaux aurait détérioré leur système racinaire et les aurait rendu fragiles et dangereux, à court terme.
Il nous appartient ensemble et avec l’aide de nos partenaires, de laisser à nos enfants, une rue du monument sûre et agréable dont ils puissent être fiers comme nous le sommes du patrimoine que nous avons reçu ; le patrimoine n’est pas figé, il nait de I ‘adéquation du milieu aux besoins des habitants et du respect de l’intérêt général. Cet alignement, signe d’une route traversante du 19ème siècle, nous ne I’oublierons pas ; il rejoindra dans nos mémoires, le souvenir des tonneliers de la coopérative…
mais les nouveaux aménagements seront gages de qualité de vie pour demain et de nouveaux arbres plongeront leurs racines dans notre terre. 

Comme pour tous les dossiers, je suis à votre disposition, ainsi que mon adjoint aux travaux, pour vous recevoir et répondre à vos questions.
Votre Maire Guy-Charles AGUILAR »

—————————

Un pot pour les arbres

Le comité de sauvegarde des platanes organise,
samedi 15 octobre à 18h
devant le parvis d’Argileum, un pot pour éviter l’abattage de 9 arbres.
La mairie a distribué 850 courriers dans les boîtes aux lettres des habitants de Saint-Jean-de-Fos pour expliquer sa décision.
Le comité demande aux Saint-Jean-de-Fossiens de retourner les lettres à la mairie en marquant son nom et adresse avec la mention « Non à la coupe des arbres ».
« Le maire nous a précisé que s’il avait 600 refus, il arrêterait l’abattage »
explique le comité.
Les travaux devraient débuter le 20 octobre.

S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x